banniere8

Micronutrition

La micronutrition est une discipline récente qui se base sur les besoins de l’organisme en micronutriments pour obtenir un fonctionnement cellulaire optimal.

L’alimentation devrait apporter en suffisance tout ce dont les cellules ont besoin quotidiennement. Malheureusement, l’équilibre entre apports et besoins est devenu de moins en moins fréquent, ce qui peut paraître bien surprenant à une époque de surabondance alimentaire.

D’une part la densité nutritionnelle s’est considérablement réduite. Une pomme aujourd’hui contient beaucoup moins de vitamines, de minéraux et d’enzymes qu’il y a 50 ans. Cela est probablement dû à l’appauvrissement des sols, à l’usage d’engrais et de pesticides, au stockage et autres moyens de conservation.

D’autre part, les besoins en micronutriments ont augmenté. Le stress, le manque de sommeil, la pollution, les médicaments, ne sont que quelques exemples d’augmentation des besoins cellulaires.

Finalement, les aliments sont raffinés, les farines sont blanches, les légumes et les fruits de plus en plus souvent pelés, les céréales du matin n’apportent que des calories vides sans aucunes vitamines, minéraux et oligoéléments.

La balance globale s’est donc fortement modifiée et le rapport entre apports et besoins est bien souvent devenue déficitaire.

Pour y remédier, toutes sortes de compléments alimentaires ont vu le jour. Certains apportent des vitamines naturelles, d’autres de synthèses. Certains des dosages physiologiques, d’autres des doses massives. Il n’est pas évident de s’y retrouver devant toute cette diversité, mais certains produits sont de très bonne qualité.

En cas de maladies chroniques, le recours à des compléments alimentaires bien choisi permet de combler les carences et de relancer un fonctionnement cellulaire optimal.

Idéalement, les changements alimentaires devraient prendre le relai et permettre de se passer de compléments, mais dans certains cas il est préférable de prendre quelques gélules d’un produit bien indiqué que de rester dans une situation de subcarence durant de longues, voire très longues, périodes.